Caribou forestier

Le caribou forestier, toujours en déclin…

Au Québec, on ne trouve qu’une seule espèce de caribou (Rangifer tarandus) qui est représentée par la sous-espèce nommée «caribou des bois». Le caribou forestier correspond à l’un des trois écotypes de caribou des bois que l’on retrouve sur le territoire québécois, aux côtés du caribou migrateur et du caribou montagnard (dont la population la plus connue vit dans les montagnes du parc national de la Gaspésie). On le retrouve principalement dans la forêt boréale.

Autrefois abondant sur l’ensemble du Québec, le caribou forestier a vu son aire de répartition et ses effectifs diminuer considérablement au cours des dernières décennies. Ainsi, le caribou forestier est protégé en tant qu’espèce menacée à l’échelle du Canada par la Loi sur les espèces en péril (LEP) depuis mai 2003. Au Québec, c’est en 2005 que le caribou forestier a obtenu le statut d’espèce vulnérable en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables (LEMV).

Malgré cette protection, il poursuit son déclin. Aujourd’hui, ses populations de Val-d’Or, de Charlevoix et du Pipmuacan sont dans une situation critique et son habitat connaît des seuils de perturbation élevés.

Nature Québec poursuit ses efforts afin d’assurer la conservation du caribou forestier, notamment en siégeant sur l’équipe de rétablissement aux côtés des différents acteurs du milieu (gouvernement, industrie forestière, milieu universitaire, etc.).

Nous menons également divers projets, dont des propositions d’aires protégées ainsi que des campagnes de sensibilisation.

Des populations au seuil de l’extinction

Dans l’ensemble, les plus récentes données du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) estiment le nombre de caribous forestiers entre 5000 à 10 000 individus sur une période allant de 2005 à 2016. La marge d’incertitude est donc importante, mais d’autres indicateurs laissent présager un déclin important.

Un peu partout au Québec, les populations de caribous forestiers se précarisent et certaines frisent le seuil de l’extinction. Celle de Val-d’Or ne compte plus que 7 individus qui vivent en enclos depuis 2020. Il en va de même pour la population de caribous de Charlevoix dont 16 individus (soit possiblement la totalité) ont été mis en enclos en 2022. 

Les seuils de perturbation de l’habitat des caribous forestiers sont également alarmants. Pour être viables, les populations de caribous forestiers ont besoin d’un habitat dont le taux de perturbation est en deçà de 35%. Or, pour la majorité des populations répertoriées, ce taux de perturbation est supérieur. Il atteint même parfois plus de 75%. La majorité de ces perturbations concerne l’industrie forestière dont la récolte de bois et les chemins forestiers favorisent les attaques de prédateurs.

Aire de répartition des caribous au Québec

Source : gouvernement du Québec

Principales causes du déclin du caribou forestier

Prédation accrue par l’aménagement des forêts

Perte et fragmentation d’habitats

Dérangement lié aux activités humaines

Vers une stratégie de protection?

En désignant le caribou forestier espèce vulnérable, le gouvernement du Québec a encouragé la rédaction d’un premier plan de rétablissement pour la période 2005-2012. Ce plan, publié en 2009, énonce 30 actions qui visent principalement la réduction des taux excessifs de mortalité, la sensibilisation de la population à la conservation du caribou forestier et la protection des habitats favorables pour l’espèce.

Ce plan est toujours en vigueur. Toutefois, les connaissances sur le caribou forestier ont beaucoup évolué au cours de la dernière décennie. C’est pourquoi une mise à jour du plan de rétablissement pour la période 2013-2023 a été effectuée et rendue publique en juillet 2013, mais n’a toujours pas été intégrée par le gouvernement.

Pour Nature Québec, il demeure clair que la survie du caribou forestier nécessite des mesures de protection beaucoup plus musclées et ce, le plus rapidement possible.

C’est pourquoi nous siégeons actuellement sur la Table des partenaires pour la mise en œuvre du Plan d’action sur l’aménagement de l’habitat du caribou forestier en vue d’une nouvelle stratégie annoncée en 2019 par le ministre Pierre Dufour et finalement prévue pour l’année 2023.

Vous voulez en savoir plus?

Consultez notre foire aux questions sur le caribou forestier. Elle est très complète!

PUBLICATIONS ET RESSOURCES PERTINENTES

Plan de rétablissement du caribou forestier au Québec 2005-2012

Plan de rétablissement du caribou forestier au Québec 2013-2023

Identification de secteurs prioritaires pour la création de grandes aires protégées pour le caribou forestier (2015)

Revue de littérature sur les facteurs impliqués dans le déclin des populations de caribous forestiers au Québec et de caribous montagnards de la Gaspésie, novembre 2021

Mémoire de Nature Québec; Caribou et économie : Des solutions à portée de main

Besoin de plus d’informations?

Marianne Caouette

Chargée de projet Biodiversité et Forêt
marianne.caouette@naturequebec.org
418-648-2104 poste 2092

Vous avez des questions concernant les aires protégées et la biodiversité.
N’hésitez pas à nous contacter!