Manifestation pour la protection de la rivière Péribonka : le Premier ministre doit rappeler le ministre Dufour à l’ordre et suspendre toute coupe forestière

13 août 2021

Téléchargez le communiqué

 

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

 

 

Manifestation pour la protection de la rivière Péribonka : le Premier ministre doit rappeler le ministre Dufour à l’ordre et suspendre toute coupe forestière

 

Saguenay, le 13 août 2021 – Citoyen-nes, membres des Premières nations, groupes environnementaux et élu-es ont manifesté devant les bureaux du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) à Jonquière pour bloquer les coupes forestières prévues dans le projet d’aire protégée de la rivière Péribonka. 

La centaine de manifestant-es demandent l’intervention du Premier ministre du Québec pour qu’un moratoire sur les coupes forestières soit instauré dans le secteur, afin d’en préserver l’intégrité écologique jusqu’à ce que l’avenir de ce territoire d’exception soit déterminé. Le temps presse selon le Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka, Nature Québec, la SNAP Québec et l’Action Boréale, puisque le MFFP a autorisé des coupes forestières totales sur 14% du projet d’aire protégée, et que l’abattage des arbres devrait commencer d’ici la fin du mois.

CITATIONS

Ève Tremblay, porte-parole du Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka

« Le MFFP fait obstacle aux engagements internationaux du gouvernement en matière de protection du territoire, il ne tient aucunement compte des propres engagements du Premier ministre envers la rivière Péribonka, ce sont des actes d’insubordination que le Premier ministre ne doit plus tolérer. Monsieur Legault doit intervenir rapidement pour remettre de l’ordre dans ce ministère délinquant et empêcher la dégradation du corridor de biodiversité de la rivière Péribonka. » 

Anne-Céline Guyon, chargée de projet climat, Nature Québec

« Cela fait des années que nous nous battons auprès du Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka pour protéger ce territoire exceptionnel. Nous ne pouvons pas laisser le Ministère des Forêts raser le projet d’aire protégée sous un faux prétexte et ce, d’autant plus dans un contexte de crise climatique où chaque puits de carbone naturel revêt un caractère essentiel». 

Alain Branchaud, directeur général, SNAP Québec

« Dans son rôle de grand chef d’orchestre de l’action gouvernementale, le Premier ministre du Québec ne doit plus tolérer les fausses notes du MFFP. Les mots font la chanson, si le secteur de la Péribonka est un joyau national comme il le dit, qu’il agisse pour sa protection. Plus que jamais, les grands défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés exigent une action gouvernementale cohérente et harmonieuse. »

Michel Dubé, trésorier de l’Action Boréale

« Le problème avec François Legault, c’est que tout en affirmant que Péribonka est un joyau naturel du Québec qu’il faut préserver, il accepte qu’on y pratique des coupes à blanc sans dire un mot. En fait, un Premier ministre sous influence !

-30-

Pour information :

Ève Tremblay, Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka
418 481-1638
sauvegarde.peribonka@hotmail.com 

Anne-Céline Guyon, Nature Québec
581-989-0815
anne-celine.guyon@naturequebec.org

Marion Depoisier, SNAP Québec
438-377-3562
marion@snapquebec.org   

Michel Dubé, Action Boréale
514 246-0330
info@actionboreale.org 

 

À propos de Nature Québec

Nature Québec est un organisme national à but non lucratif qui regroupe près de 80 000 membres et sympathisants et 100 groupes affiliés œuvrant dans les domaines de l’environnement et du développement durable. Fondé en 1981, l’organisme s’est prononcé publiquement au cours des années sur un grand nombre de questions environnementales, dont les aires protégées, l’agriculture, l’exploitation forestière et le développement énergétique.

Pour en savoir plus : http://www.naturequebec.org/