5 raisons de faire un don pour l’environnement!

9 avril 2021
Faire un don pour l'environnement

La conservation de la nature, la lutte au changement climatique et la survie des espèces sont-elles des causes qui vous tiennent à cœur? Parmi la myriade d’enjeux auxquels fait face notre société, la protection de l’environnement occupe généralement une place de choix dans les préoccupations des potentiels donateurs. C’est encore plus vrai lorsque l’on regarde du côté des jeunes générations et des étudiants et étudiantes. 

Cependant, si l’on doit encore vous convaincre, voici comment un don pour l’environnement peut faire une réelle  différence.

1. Donner pour défendre nos valeurs communes

manifestation pacifique

En contribuant à la mission d’un organisme qui œuvre en environnement, vous lui donnez les moyens de vous représenter auprès des instances gouvernementales, ce qu’un citoyen.ne n’a pas toujours le temps de faire. Ainsi, nous pouvons faire entendre votre voix sur les multiples enjeux environnementaux de notre époque. Cela nous permet collectivement de faire contrepoids aux lobbys industriels et  bloquer des projets destructeurs.  De plus, vos dons permettent d’assurer l’indépendance et la liberté d’agir des organismes.  Un don pour l’environnement, c’est donc un moyen de faire entendre votre voix dans les décisions et les politiques qui touchent l’environnement au Québec et au Canada.

2. Donner pour protéger ce qui nous est cher et léguer un avenir durable!

famille en randonnée

Faire un don pour l’environnement, c’est soutenir des actions qui vont assurer l’utilisation durable des ressources, la protection du territoire, de la biodiversité et des espèces aujourd’hui et dans le futur. C’est se rendre service et poser un geste important pour les prochaines générations et la conservation de milieux naturels qui sont essentiels à notre bien-être (et celui de nos enfants)!

3. Donner pour faire partie de la solution

scientifiques sur le terrain

Faire une contribution, c’est devenir un vecteur de changement et remettre en question le statu quo. C’est soutenir la création d’espaces de dialogue et d’échange d’idées afin de mettre en place des mesures ambitieuses pour protéger l’environnement. C’est soutenir directement le travail de personnes qui cherchent des solutions pour remplacer les énergies fossiles, pour rétablir des espèces menacées et réduire notre empreinte écologique. Votre don pour l’environnement permet également de financer des recherches innovantes sur l’adaptation aux changements climatiques.

4. Donner pour inspirer les autres

Faire un don pour l’environnement, c’est prendre part à une communauté de gens engagés envers une cause qui leur tient à cœur. C’est un geste qui fait du sens dans un monde de plus en plus caractérisé par l’effritement des liens sociaux. Être donateur, c’est aussi inspirer les autres à faire de même et à s’impliquer dans leur milieu!

5. Donner en échange d’avantages fiscaux

forêt au québec

L’agence du revenu du Canada accorde un crédit d’impôts aux donateurs en lien avec la valeur de leur don (sur présentation d’un reçu émis par un organisme enregistré). Loin d’être exclusivement l’apanage des gens riches et célèbres, le développement de la culture philanthropique nous concerne tous et toutes. Vous économisez de l’impôt mais surtout, vous soutenez des organismes de bienfaisance qui contribuent à la richesse et la diversité de notre société civile.

Être donateur, c’est s’impliquer pour faire changer le cours des choses et mettre l’environnement au cœur de nos priorités. Ensemble, nous pouvons demander une plus grande  proactivité climatique et mettre en place des solutions durables pour l’ensemble du Québec et du Canada!

Ça y est, on vous a convaincu-e?

Vous pouvez faire un don pour l’environnement dès maintenant en soutenant un organisme comme Nature Québec qui œuvre tant dans la mobilisation que le développement de solutions.

Il y a plusieurs moyens de donner, découvrez-les ici.

Florence Séguin

Responsable de la philanthropie

florence.seguin@naturequebec.org
438 503-9848

Crédits

Rédaction : Florence Séguin

Révision :  Gabriel Marquis

À lire aussi

Inondations au Québec : À quoi s’attendre et que faire?

Nous avons encore tou-te-s en tête les images des inondations exceptionnelles de novembre dernier en Colombie-Britannique. Plus récemment, 28 municipalités au Manitoba ont dû déclarer l’état d’urgence tandis que plus d’un millier d’autochtones fuyaient la communauté de Peguis en raison de crues exceptionnelles.  Il faut remonter en 2017 et 2019 pour retrouver de tels épisodes... Voir l'article

Inondations : la nature en renfort!

Quels sont les impacts des changements climatiques sur les crues printanières au Québec? Et qu’en est-il des régimes de précipitations? Voici une occasion pour en apprendre plus sur les solutions et les enjeux reliés aux inondations! En compagnie de nos intervenantes, nous avons fait un état de la situation et présenté des solutions nature répertoriées... Voir l'article

Hirondelles au Québec : comment les reconnaître et les protéger?

Pour plusieurs, le retour du beau temps rime avec le retour du ballet aérien des hirondelles au Québec, mais pourrons-nous encore assister à ce spectacle longtemps? Certaines espèces d’hirondelles connaissent un déclin inquiétant, ici comme au Canada. Ce déclin est attribuable à plusieurs menaces, dont les effets sont amplifiés puisqu’elles s’additionnent et interagissent entre elles.... Voir l'article