Biomasse forestière

UNE ÉNERGIE PROPRE, LOCALE ET CRÉATRICE D’EMPLOIS EN RÉGION

Depuis quelques années, Nature Québec travaille en partenariat avec des acteurs du milieux des affaires, de la foresterie et de l’énergie, des universités et des municipalités afin d’encourager l’essor de la filière de la biomasse forestière résiduelle au Québec.

L’utilisation de la biomasse forestière résiduelle, comme source d’énergie pour le chauffage des bâtiments et les procédés industriels, offre plusieurs avantages environnementaux et économiques par rapport à l’utilisation du mazout ou du gaz naturel.

Ainsi, elle émet peu de GES et contribue à la résilience et la vitalité des communautés en diminuant leur dépendance aux énergies fossiles, en plus de valoriser les sous-produits d’industries souvent présentes en région, ce qui crée des emplois locaux.

Par des outils techniques, du maillage, le développement d’expertises et un accompagnement, Nature Québec désire réunir les facteurs nécessaires au développement d’une filière québécoise du chauffage à la biomasse forestière résiduelle.

Un grand potentiel réside notamment dans la conversion des systèmes de chauffage au mazout dans les bâtiments des municipalités, des commissions scolaires, des centres hospitaliers, ainsi que dans certains procédés industriels énergivores comme la fabrication du ciment.

Qu’est-ce que c’est ?

La biomasse forestière résiduelle est un combustible utilisé pour la production d’énergie destinée au chauffage ou aux procédés industriels. Au moment de la combustion, elle se présente principalement sous la forme de granules ou les plaquettes.

Celles-ci proviennent:

Des résidus forestiers
(branches, rameaux et cimes, arbres non commerciaux, arbres dégradés)

Des résidus de transformation
(écorces, rabotures et sciures)

Des résidus de la construction, rénovation et démolition
(bois de déconstruction sans adjuvant, non contaminé)

 

L’utilisation en cascade des produits du bois est essentielle,
c’est à dire que les arbres debouts et en santé sont exclus.

LES AVANTAGES de la biomasse 

Réduction à long terme des GES par rapport au mazout, propane et gaz naturel. Impacts minimes sur les sols lorsque l’on use de bonnes pratiques de récolte.

Énergie compétitive dont le prix est faible et plus stable à long terme que celui des combustibles fossiles.  

Indépendance et réduction de la vulnérabilité aux fluctuations du prix des énergies fossiles. Création d’emploi locaux (0,8 emploi/GWh) et maintien d’offre de services ainsi que d’industries en région grâce à une diminution des coûts en énergie.

Coût de l'énergie par combustible (¢/kWh)

  • Plaquettes
  • Granules
  • Propane
  • Mazout

Consommation énergétique du Québec en 2016 (%)

  • Biomasse
  • Pétrole
  • Gaz Naturel
  • Électricité
  • Charbon
  • Éolienne

Objectif de consommation de biomasse pour 2030 (%)

  • Total autres énergies
  • Biomasse

L’OFFRE DE SERVICE DE NATURE QUÉBEC

Présentations et conférences sur la biomasse forestière
(avantages, fonctionnement d’une chaufferie, aides financières disponibles)

Sollicitation d’utilisateurs potentiels et accompagnement jusqu’à l’analyse de potentiel de conversion

Accompagnement technique et financier vers la réalisation de projets de conversion

Aide aux demandes de financement

QUELQUES ACTIONS ET PARTENARIATS

Vision biomasse Québec

 

Coordonné par Nature Québec, Vision biomasse Québec est un regroupement d’organisations issues des milieux coopératifs, municipaux, des affaires, de l’environnement et du développement rural visant la promotion d’un filière exemplaire du chauffage à la biomasse forestière au Québec.

Visitez la page Vision Biomasse 

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean montre de quel bois il se chauffe !

Ce projet vise à encadrer et soutenir les promoteurs de la région qui ont un bon potentiel de conversion à la biomasse forestière résiduelle afin qu’il passent du stade de « la réflexion » à l’étape concrète de l’étude de faisabilité.

Visitez la page Le Saguenay Lac-St-Jean montre de quel bois il se chauffe!

Biomasse forestière dans Chaudière-Appalaches 

Ce projet vise, avec l’aide d’acteurs économiques locaux, à encadrer et soutenir les promoteurs de la région qui ont un bon potentiel de conversion à la biomasse forestière résiduelle afin qu’il passent du stade de « la réflexion » à l’étape concrète de l’étude de faisabilité.

Visitez la page Biomasse forestière dans Chaudière-Appalaches 

BESOIN DE PLUS D’INFORMATIONS?

Mathieu Béland

Chargé de projet biomasse

mathieu.beland@naturequebec.org
418 648-2104 poste 2053

Vous avez des questions concernant la biomasse forestière?
N’hésitez pas à nous contactez!