Les caribous, toujours menacés

10 March 2020

Les caribous ont fait couler beaucoup d’encre dans les dernières semaines. Récemment, nous apprenions que le gouvernement a encouragé l’abattage de loups en Abitibi et dans Charlevoix, annulé les mesures de protection de trois massifs de forêts matures au Saguenay-Lac-Saint-Jean au profit de l’industrie forestière, mis en demeure un groupe citoyen défendant le caribou de Val-D’Or, attaqué un chercheur étudiant le caribou forestier et annoncé une nouvelle étude pour soit disant comprendre les causes de la disparition de l’espèce.

 

Pourtant, ces causes sont connues depuis plusieurs années : destruction de l’habitat, chemins forestiers facilitant le déplacement des prédateurs, coupe de forêts matures dont dépendent les caribous.

 

À cela, il faudrait ajouter un coupable décrié par de nombreuses communautés autochtones, groupes citoyens, scientifiques et groupes environnementaux : l’inaction gouvernementale!

Devant l’urgence, difficile de comprendre pourquoi les gouvernements successifs n’ont rien fait  pour stopper la destruction de l’habitat du caribou (ou pire,  l’ont précipité), si leur volonté de freiner son déclin était sincère…À moins qu’elle ne l’était pas.

 

La vérité est que depuis des années, les prérogatives de croissance de l’industrie forestière ont primé sur la survie de cette espèce « baromètre » dont le déclin marqué envoie un sérieux avertissement sur l’état de santé des forêts et de la biodiversité.

 

On peut alors se poser la question : si le gouvernement n’est pas capable de mettre ses culottes pour protéger le caribou, pour quelle espèce le fera-t-il? Doit-on en conclure que le gouvernement n’aura jamais le courage de protéger une espèce et qu’il choisira toujours l’industrie plutôt que la biodiversité?

 

Une chose est sûre,  Nature Québec continuera à se battre pour s’assurer que les générations futures puissent s’émerveiller aussi devant la beauté de la nature qui nous entoure.

 

Nous évaluons présentement les actions que nous pourrions mener dans les prochains mois afin de  forcer le gouvernement à mettre en place des mesures de rétablissement et de protection concrètes et efficaces pour le caribou.

 

Nous espérons pouvoir toujours compter sur vous pour nous appuyer dans notre combat pour protéger la biodiversité et nous vous invitons à nous suivre pour tout connaître des développements dans ce dossier.

 

La mobilisation pour sauver le caribou ne fait que commencer!

 

 

Alice-Anne Simard
Directrice générale de Nature Québec